AccueilAgendaAlentours AnimauxArchivesAssociations Association festive des 4 bouts Bibliotheque CarteCheminsChiffres CommercesConseilContactDechets Evenements Histoire LiensLogerPatrimoine Restaurer VergersVergers Statuts Vie du Village VitrailVues Yoga Vide GrenierBenevoles Form terroirForm Vide GrenierMerci
Ecole

Mortagne en Vosges.

Accueil

Escapades

Animaux du village

Associations

Bibliothèque

Plan du Village et Environs

Chemins du Massif

Le Village en Chiffres

Commerces à proximité

A l'Affiche
HTML5 Icon
 24 sept.  Photos de la Saint Mathieu
HTML5 Icon
 Construction du préau.
Samedi 16 Décembre: Marché de Noël.
HTML5 Icon
HTML5 Icon
Restauration des vergers de Mortagne
HTML5 Icon

'Tom 'Pouss'.

Maraîcher Bio: Tom 'Pouss'. Franck Mangeolle vous accueille les mardis et vendredis de 16h à 18h30, et les samedis de 14h à 17h.

Villaumefontaine - 88700 Autrey.
Tel: 0770654302

Portage de pain à domicile.

Le portage du pain est assuré tous les jours (produits de la boulangerie Hatton) pain, baguette et campaillette.
Livraison entre 6H et 8H !
Renseignement au 0648821260

Restaurant "Les Myrtilles"

Contact

Feedback Form

Ecrivez-nous!!

Mon Adresse Mail:
Mon Message:
 

Evènements

Quelques repères historiques

Liens utiles

Se Loger à Mortagne et aux environs

HTML5 Icon

Le Chalet des Rouges Eaux

HTML5 Icon

Gîte des Motonés pour 6 personnes

HTML5 Icon

Patrimoine

Se Restaurer

La Vie au Village

Vues du Village

Stage de Yoga dans les Vosges...
Nature, calme, connexion.

Au moins 3 pratiques différentes proposées tous les jours.
Au programme : Asanas (Hatha / Vinyasa / Yin) - Pratyahara et Dhyana - Ateliers - Discussions / Etude de textes - Initiation aux massages - Massages - Randonnée - Et autres "surprises".
Pratiques en salle et en extérieur.
Tous niveaux.
Logement et repas inclus.
Brochure en version pdf sur demande.

Gîte à Mortagne pour 6 personnes

Restaurant "Les Myrtilles"
Les Vœux 2017
La Saint Mathieu
Les Vergers de Mortagne

A u contraire des villages-rue traditionnel du paysage lorrain, Mortagne est organisé en habitat semi-dispersé : Bouts, Écarts et fermes isolées partagent des ressources communes tout en ayant une certaine indépendance. Chaque Bout est séparé de son voisin par des Basses creusées par les ruisseaux.
Les Bouts :
L'Orme (à un certain moment (1930) orthographié : Horme) - Le Bout du Dessous (centre , église, mairie-école) - Le Bout du Milieu - Le Bout du Dessus.
Il y a une fontaine commune au sein de chaque Bout.
Les écarts -Basse du Chevelet - Bout du Monde.
Les droites (il y avait 7 familles début du 20 ème siècle) - Le Hagis (haut du Chaiseau).
... (au delà du bout du dessus vers La Chouette et dominant la Basse des Grimeaux, il y a des vestiges de plusieurs maisons en pleine forêt).
D'après l'annuaire des communes de 1887, Mortagne, c'est : 14 477 m de route vicinales, 19 817 m de chemins ruraux recensés. Mortagne s'étend sur 2222 hectares de terrains dont : 286 ha de labours, 105 ha de prés, 1805 ha de bois, 8 ha de jardins, vergers et chènevières (des champs de chanvre), 69 ha de friches. Le total ne fait pas le compte, mais bon !
Alimentation en eau potable:
Depuis 2004, un troisième captage d'eau a été réalisé, portant à 24 m3 /jour le débit maximum en eau potable : on remarquera que si cela est suffisant pour les besoins actuels (21 m3/jour), cette capacité est insuffisante pour alimenter les piscines estivales ! .....
Depuis décembre 2006, Mortagne bénéficie de l'ADSL !

Association Festive des 4 Bouts

Un week-end avec de la visite, bien sûr rien n'est prêt! En plus, il faut trouver un endroit de balade: c'est le moment du grand vide. Il y a pourtant plein de chose à voir, mais là tout est oublié...
Nous avons pensé à vous, voilà quelques-uns des endroits que nous avons aimés, à visiter en une journée maximum.

Village //www.villagedulivre54.fr/ Fontenoy la Joûte : Le site officiel
Village //festival.labresse.net/ La Bresse : Le Festival de la sculpture
Journal //lagirafequirit.blogspirit.com/ Des nouvelles fraiches de la région ? Voila un blog-journal local, complet et sympa
Sport //courirvosges.free.fr/ Courses hors stade dans les vosges Calendrier, infos
Asso //cp3p.free.fr/ Section locale Vosges Sud et Haute-Saône Nord de l Association nationale des Croqueurs de Pommes
Jardin //www.abbayedautrey.com/index.php L'Abbaye Notre Dame d'Autrey
Tourisme //www.berchigranges.com/fr/accueil.html Les jardins de Berchigranges (entre Granges-sur-Vologne et le Tholy
Tourisme //www.menovicien.fr/ A la découverte du moyen age au travers du château de QuiQu'en Grogne
Officiel //www.ville-data.com/epci/Brouvelieures-88-88076/27536/ Le site de la communauté de commune du canton de Brouvelieures
Officiel //www.vosges.fr le site du Conseil Général des Vosges
Asso //deodat.fr La monnaie locale de la déodatie
Info //www.vosgesmatin.fr// Vosges Matin

Origine du nom de Mortagne:

"Morte Eau". La racine médiévale "agne", qui vient du mot gaulois "onna" (source, rivière), est issue de la rencontre entre la prononciation gallo-romaine du nord-est de la Gaule, qui "ouvre" les voyelles, et d'un mot d'origine probablement germanique, "fani", qui désigne des marécages ou des eaux dormantes, et que l'on trouve fréquemment sous les formes "faing" dans les Vosges et fagne dans les Ardennes.

Au fil des siècles, le village a porté différents noms :

Sacerdos de Mortesna, 1180.

Morthanne, XIVème Siècle.

Mortanne, 1558ch.

Mortane, 1594.

Mortagne, 1711.

Mortagne-en-Vôge, 1763.

Mors Agni, 1768.

Mortagne - les Rouges-Eaux, 1831.

Mortagne, 1836 (avec révision des limites communales).

(Source : Dictionnaire Topographique du département des Vosges.

La commune semble avoir des sources très légèrement différentes .



Population:

En 1887, il y avait selon l'annuaire des communes : 587 habitants dont 184 mâles, 154 électeurs (hé, les femmes ne sont devenues de véritables citoyennes qu'en 1947 !) répartis comme suit :
Bout du dessus: 76, Bout du Milieu: 134, Droites: 51, Hormes: 129 (mais non, il n'y a pas de faute d'orthographe), Basse Choserot: 14, Basse des jumeaux: 15, Basse de Chevelet: 28 ,Vieux Champ: 13, Vieux Moulin 12, Fermes isolées Cresseunieulle (actuellement maison de M. Weyer sur RD50): 7, Féculerie (face à Sept fontaine dans la basse de Mossoux - vestiges): 3, Fins Beaudoin: 9, Haut Jacques: 2, Jerroue: 3, Plaine Goutte:3, Tavongoutte: 4 (ne recomptez pas, il n'y a pas le compte !), 12 conseillés municipaux Et 4 conscrits.
Evolution de la population :1710 85 (35 ménages) An 12: 468 1830: 586, 1847: 688, 1867: 650, 1880: 698, 1886: 587, 1921: 327, 1931: 301, 1938: 272, 1946: 246, 1954: 213, 1962: 177, 1968: 146, 1975: 118, 1982: 112, 1990: 119, 1999: 151, 2005: 153, 2007: 164.



Production agricole en 1886: 

Les chiffres sont exprimés en hectos, doit-on comprendre hectolitres ? logique pour les céréales, curieux pour des pommes de terre ! 60 hectos de blé 320 hectos d'avoine 6000 hectos de pomme de terre.

Economie du début 20 ème siècle:
L'économie du village est toujours mixte :
- Chaque ferme héberge 1 ou 2 vaches, 1 cheval ou 1 bœuf utilisé en commun pour le débardage et les labours. Les cochons étaient abattus 2 fois par an.
- Outre une agriculture vivrière, les hommes travaillent essentiellement aux bois : bûcherons, débardeurs ou travaillent dans les scieries.
- Les femmes travaillent à domicile comme brodeuses, festonneuses notamment pour l'entreprise KEMPF de Ramberviller (Les mouchoirs sont livrés par train à la barrière de Fremifontaine) et la fabrique de bérets basques Veyrier (finitions à domicile).
Au bout du Dessous, il y avait un café-épicerie-débit de pétrole (maison détruite dans le virage à angle droit), une boulangerie (actuelle ferme de M. Vexlard), une cordonnerie.
Les cultures : seigle, avoine, orge.



Alimentation:


L'alimentation typique n'est bien sur pas spécifique au village de Mortagne, mais elle souligne la rusticité du mode de vie dans les Vosges moyennes. Ceci est tiré du livre "Vosges" de Christine Bonneton Editeur.

A l'époque gallo romaine, il n'y avait pas trop de problème d'alimentation : bouillies de céréales, potées de légumes, gibier, basse-cour, poissons et pain, escargots.
Par la suite, invasions, guerres, insécurité, servage, imposition ont apporté la famine chronique. La chasse et la pêche étaient soumises à autorisations .... La vie était austère et spartiate !
Menu type : Déjeuner vers 6-7 h: soupe de pommes de terre épaisse ou broquatte (écume grasse du lait cuit) Pause de 10 h et de 17 h (pendant les gros travaux) : mouaronnde = tranche de pain avec un morceau de lard + lampée d'eau de vie Dîner : soupe de pomme de terre poireau ou de gros haricots secs ou de fèves plat de légumes de saison (raves, cartouffles, navets, carottes), en hiver : millet, orge, avoine, choucroute, choux, navets. plat traditionnel : toffaille = pomme de terre cuite à l'étouffée Miche de pain de seigle avec un peu de farine blanche et avec de la pâte de pomme de terre et de poires des moissons. Cuisson une fois par quinzaine ! Souper vers 17-18 h : soupe de pomme de terre ou au lait ou à l'oseille ou aux orties Plat de résistance : pomme de terre en robe des champs coiffée d'une raclure de fromage (appelées "petites femmes" ou "noces"). On les dégustait aussi avec du "chic" (lait caillé). Laitage et fromages accompagnaient tous les repas. Les mets traditionnels tels que toffaille, mougin, queugnet, cholande font toujours partie de la vie des vosgiens malgré leurs rusticités.





Ecole:

En 1887, l'école primaire regroupait 66 garçons et 55 filles
Il y a une bibliothèque de 256 volumes
1785 : 89% des hommes et 65% des femmes qui se marient sont capables de signer (!) 1870 : 97,9% des vosgiens qui se marient sont capables de signer. Les enseignants : les sœurs enseignaient à l'école des filles, l'école des garçons était tenue par M. Marchal vers 1890, puis par Mlle OSTET vers 1910.




Chronologie:

Tentative de recréer un contexte à partir des informations glanées depuis des sources diverses:
Le dieu de la chasse celte VOSEJUS a donné son nom aux Vosges.
361 : mort de martyrs chrétiens à Toul.
585 : Christianisation des zones montagneuses par des moines irlandais.
651 : Abbaye de Senones
660 : Arrivée du moine irlandais Deodat à Jointures (futur St Dié)
669 : Abbaye de Junturae (alias St Dié) fondée par Déodat.
même époque : abbaye d'Autrey
1122 : Etienne de BAR neveu du pape CALLIXTE 2 devient évêque de Metz, Il "fond" AUTREY en 1149 avec un territoire qui s'étend de la Mortagne à Chilimont et 3 lieux au sud d'Autrey. Pèlerinage à St Hubert dont l'abbaye possède un doigt
1146 : Autrey : Installation des chanoines réguliers de St Augustin
1207 : Assassinat de Renaud de Senlis le 26 mars 1217 (Pâques) sur sa route d' Etival à Autrey : la tuerie a eu lieu entre la Bourgonce et Autrey, les corps ont été jetés dans un marais voisin.
1285 : "création" de Gérardmer
1294-1295 : Grande famine
1312 : Brouvelieures : Les biens des templiers passent aux Hospitaliers de Jérusalem. voici ce qu'en dit ce site
(...)Cette localité se trouve dans les Vosges au Nord de Bruyères. Une carte IGN récente situe à environ quinze cents mètres au Nord-Ouest de Brouvelieures des ruines de Templiers dans les bois Chevillots, sur le territoire actuel de Frémifontaine.
Or, dans sa Notice de Lorraine, Dom Calmet ne fait aucune mention de la présence d'un temple dans l'une ou l'autre de ces localités. Seul, A. Digot l'évoque en se rapportant aux anciens pouillés du diocèse de Toul qui lui attribuèrent la dénomination de Bellieuvre et cite des documents attestant son existence.
Ce vocable surprend quand on sait qu'au XIIe siècle, la localité portait le nom de Brueroles...
Quoiqu'il en fut, un acte de 1271 expose que les chevaliers de ce temple eurent de fréquents démêlés avec le chapitre collégial de Saint-Dié lesquels se conclurent par un traité de réconciliation entre les chanoines et frère Martin, de l'Ordre du Temple, tant pour les chevaliers que pour leurs sujets respectifs.
En 1284, Guillaume de Malain, présumé maître de la preceptorie de Brouvelieures, transigea avec le chapitre cathédral de Toul qui s'engagea à céder aux chevaliers le tiers des droits seigneuriaux à Grimonviller, sous Vaudémont.
On aurait retrouvé au-dessus du portail subsistant dans les ruines un bas-relief représentant saint Roch, mais rien ne permet d'en déduire que la chapelle de l'établissement lui était dédiée. Selon la tradition, celui-ci aurait été dévasté en 1313 par les paysans qui auraient égorgé sur place les Templiers venus se réfugier dans la montagne pour échapper aux poursuites dont ils étaient l'objet.
1315-1317 : Grande famine
1338 : Franchise communale de Bruyères
1348 : Peste
1359 : Peste
1370 : Peste
1400 : Peste
1410 : Pierre d'Ally grand prévôt de l'église de St Dié rédige Imago Mundi
sur lequel se fondera Christophe Colomb pour son voyage de 1492
1536 : premières terres défrichées acensées sur Mortanne (Jehan le Roy, Nicolas Goullay, Marien Jacquel et Jean Rattaire)
1537-1545 : Autrey : reconstruction partielle de l'abbaye (vitrail de 1543)
1548 : Premières traces d'habitat à Mortagne (4 familles de Brouvelieures paient un cens pour avoir une grange à Mortagne)
1557-1558 : Nicolas Divoux paie à son tour un cens pour avoir défriché 10 jours de terrain à Mortanne. Marc Maheu edifie une maison à la Fontaine Choserot
1558 : on parle de la forge de la Mortagne sur le territoire de Brouvelieures au lieu-dit "Heutte Hanry" et jusqu'à la basse de Chevrefosse : régularisation des acensements pour Didier Viry et Jean Claude le Roy, héritiers de la forge existante. L'activité de ces forges persistera jusque vers 1850 avec une période d'arrêt à la guerre de 30 ans
1570-1635 : Catholicisme exacerbé pour faire face au Luthéranisme de l'Alsace.
1583 : construction de l'hôtel de ville de Rambervillers
1594 Mortagne fait partie du Ban de Belmont (Bail des Vosges, prévôté de Bruyères) avec les communes de Domfaing, Brouvelieures, Herbet et Tavongoutte.
1598 : 18 familles à Mortagne
1618-1648 : Guerre de 30 ans : les combats n'ont lieu dans la régions que vers 1635, mais l'impact de la guerre c'est produit bien avant avec la mise à contribution de la population pour nourrir les troupes, massacres, rançons, pillages et famine. Vers 1640, une épidémie de peste (après celles de 1610-1611 et de 1629) vient achever de détruire le pays et sa population : 60% de pertes en moyenne, des villages entiers vidés de leurs habitants, tout le pays est ruiné. L'économie ne repartira que vers 1660.
162x : croix de Pienne (dite aussi "croix de la refilotte" car les bûcherons y affûtaient leur haches) protection contre pillages, pestes ?
1634 : croix du bout du dessus Début des hostilités au pays de Salm voisin ?
1635-1636 : maximum des décès dus à la peste, la population se réfugie dans les bois
1637-1639 : famine
1648 fin de la guerre de 30 ans
1650 : arrivée de la pomme de terre dans les Vosges
1657 : grande sécheresse
1682 : tremblement de terre à Remiremont
1683 : réunion de la Lorraine à la France
1700 : forges de Brouvelieures
1709 : hiver très froid
1710 : L'abbé Florent curé de Ban de Laveline rend dans sa paroisse l'instruction publique gratuite et obligatoire
1703-1715 : Autrey : reconstruction de l'abbaye.
1715 : Le duc de lorraine Léopold exige une dîme de pomme de terre
1719 : invasion de sauterelles
1729 : été très pluvieux
1733 : croix du bout du Milieu
1735 : été très pluvieux
1739 : hiver très froid
1743 : croix du Hagis
1749 : été très pluvieux
1769 : été très pluvieux
1771 : Rambervillers : pillage des magasins à blé suite à la famine.
1789 : 8 députés vosgiens aux états généraux de Versailles
1790 : Épinal devient chef lieu des Vosges en remplacement de Mirecourt.
1792 : Les Vosges envoient 14500 hommes pour protéger la patrie en danger. Les Vosgiens sont les premiers à payer l'impôt et fournissent 6446 soldat de plus = place des Vosges à Paris en 1800.
1806 : croix du bout du dessous
1823 : Des fouilles font état d'un camp romain stationnaire assez grand où ont été trouvé des moellons, des médailles romaines et, du coté de la pente, des ossements humains. Ce camp se situait pour certains sur le haut de l'Orme (Haut du puits), pour d'autres vers le CHAISEAU (lieu dit le Hagis). Une autre information le situe comme dominant la Mortagne, au carrefour de 3 routes !
26 juin 1831 : ordonnance royale pour changement de nom : Mortagne en Vosges devient Mortagne les Rouges-Eaux
1836 : Mortagne les Rouges-Eaux devient Mortagne
1835 : la fécule devient nécessaire à l'apprêt des tissus = multiplication des féculeries à Mortagne et alentours
1840 : construction de l'église de Mortagne : à noter le porche avec ses 2 colonnes en un seul bloc de pierre ainsi que le linteau taillé dans un seul bloc
1842 : construction de la mairie-école de Mortagne
25 août 1914 : début de la bataille de Mortagne : avec notamment le 52ème BCA, le 2ème BCP, le 6ème BCA (bataillons de chasseurs) et le 157ème RI de Lyon
29 août 1914 : "maître de la ligne de la Mortagne"
1940 : Des troupes allemandes établissent leur campement à Mortagne pour arrêter les soldats français en pleine débâcle dans les forêts alentours.
juin 1944 M. René ROUSSEL est arrêté et battu à mort sans révéler de noms, les résistant qu'il logeait ont été fusillés sur la place de Bruyère.
30 septembre au 23 octobre 1944 : libération de Fremifontaine par la 45ème division d'infanterie de l'OKLAHOMA : plus de  100 soldats y sont décédés. Les allemands obligent le maire de Mortagne (Auguste Valence) à désigner des personnes pour creuser les tranchées. Ce site et celui-ci, parmi d'autres, montrent au anglophones combien cette période à laisser de traces aux US. Les troupes françaises étaient présentes également, on peut trouver ici les traces de leur parcours :
(...) Le 30 octobre, nous entrons dans la forêt de Mondon en direction de Chenevières par Moyen et Vathiménil, le lendemain nous libérons Baccarat.../... Le 10 novembre, nous quittons les rivages de la Vezouze pour ceux de la Mortagne, plus au sud, près de Rambervillers, et le 12 nous sommes fixés de notre prochain objectif, ce sera l'Alsace.../... ici
1950 : fermeture de la dernière féculerie
1952 ? : don du chemin de croix de l'église par l'abbé Leon Pierel (abbaye d'Autrey) lequel décède le jour de la fête de la Saint Mathieu patron du village. On lui doit aussi la restauration de l'église (piliers de pierre et allée centrale en carrelage).

Appartenance:

A l'époque gallo-romaine, Mortagne fait partie du pays des Leuques (Toul).
En 212, après l'édit de Caracalla, la zone montagneuse devient un "saltus", propriété collective de l'état romain; elle constituera ensuite le "fisc royal" mérovingien et carolingien.
Ces rois attribueront alors ces terres aux moines évangélisateurs.
Au moyen âge, les terres de MORTAGNE appartiennent pour moitié aux chanoinesses de REMIREMONT, pour un quart au comte de LUDRES et pour le reste au sieur REDOUBTE.
Il y a 5 scieries :
GERU, LORFOSSE, HARDIE, BLANCHEFONTAINE, PIOT. Ces scieries appartiennent aux mêmes personnes que ci-dessus
En Mairie, il n'y a que quelques titres antérieurs à 1790, le plus vieux date de 1578 et a trait à une vaine pâture.




Eglise:

L'église a été construite en 1840 probablement achevée en 1843 date du tableau qui se trouve dans le chœur, peint par DOLMAIRE un peintre de Bruyères, il représente St Mathieu rédigeant l'évangile à la lumière du St Esprit.
L'église a été financée par les habitants de Mortagne soumis à l’impôt.
La mairie et l'école datent de 1842.

Divers:

- Les cloches de l'église des Rouges-Eaux ont des noms : Sophie, Marie et Catherine
- Les templiers auraient possédé avant 1307 une propriété entre Brouvelieures et Frémifontaine, l'ordre a été dissout à cette date et les templiers auraient été exterminés au bûcher en 1312, ceux de Frémifontaine ont été égorgés par la population en 1313; certains historiens doutent beaucoup de la présence des templiers à Frémifontaine et bien sur du massacre, car nulle trace n'a été trouvée dans les archives.
On peut encore voir les amas de pierres, mais les vestiges les plus remarquables ont étés récupérés par les habitants de Frémifontaine : on peut voir dans ce village des fenêtres à meneaux provenant des "templiers".
Voici quelques documents qui éclairent sur l'histoire de la région, ils sont puisés dans les bulletins de la Société philomatique vosgienne disponibles sur le site de la Bibliothèque Nationale de France gallica.bnf.fr  .

Agenda

Archives

Cours de Yoga

L'abbaye d'Autrey
Le Haut Fer de Brouaumont
Les Alentours

La bibliothèque pour tous

La Bibliothèque de Mortagne est ouverte gratuitement à tous, résidents permanents et secondaires, vacanciers, jeunes et moins jeunes ! On y vient pour emprunter des bouquins, mais aussi pour discuter, jouer, consulter des documents rares : c'est un couaroge *!

Elle n'est malheureusement accessible que par un escalier, mais nous livrons à domicile : 
il suffit de demander au 03 29 50 08 79 . 
Attention, nouveaux horaires d'ouverture!:

Vendredi de 18 H à 19 H.


Les bouquins: Il y en a près de 2800, pour tout les goûts, magazines, références, livres pour bébés, enfants, ados et adultes (mais n'y cherchez pas de littérature "adulte" !)

Le catalogue en ligne des livres de la bibliothèque.

* "Couaroge" : nom masculin vosgien qui est un moment sympa, sans contraintes, lors duquel on taille une bavette."

Association festive des 4 bouts
Auberge de la Cholotte
Auberge de la Cholotte

Conseil Municipal

Cours de Vitrail

Stages de Vitrail à Mortagne en août.

Nous vous proposons de venir découvrir ou de vous perfectionner à l'art du vitrail à Mortagne, dans une ambiance conviviale, durant le mois d'août.
Les stages auront lieu à la salle des fêtes de Mortagne de 8h à 12h et/ou de 14h à 17h.

Du mardi 8 août au samedi 12 août 2017.
Le nombre de jours est au choix.

Pour tout renseignement et inscription: verrevif@yahoo.be
GSM: 07 80 38 49 22 ou Fixe: 03 295 68 152

Le Rush du Bout du Monde
YogaHimsa sur Facebook
Le spécialiste de la 2CV restaurée dans les Vosges.

Vide-Grenier

Formulaire papier d'inscription et règlement du Vide-Grenier

Vide-Grenier du 3 septembre

Formulaire papier d'inscription et règlement du marché du terroir

Collecte des Déchets

Guide pratique du tri (SICOVAD)

Déchets ménagers (conteneurs verts) : tous les jeudis matin - jours fériés compris!

Déchets recyclés (conteneurs jaunes ou sacs transparents jaunes) : le mardi matin.

Nouvel emplacement de la Bulle à Verre
Se Restaurer
Le Patrimoine
Se Loger
La Mairie
Les Événements

Place des Bénévoles

Bulletin d'inscription au marché du terroir de Mortagne du 3 Septembre 2017

Ce bulletin d'inscription est destiné aux exposants du marché du terroir, il sera retourné à l’association festive des 4 bouts accompagné d’un chèque de réservation.

Nom:                 Prénom:   

Adresse:




Adresse Mail:


N° Tél:        N° GSM:   

Longueur demandée (minimum 5ml) (2€ le ml)      5 16          mètres linéaires.

J'ai mon propre stand     Je commande un stand préinstallé de 3m * 3m à 10 €

Le stand est pré installé par nos soins (10 Euros le stand de 3m*3m), et se commande via un chèque à nous faire parvenir avant le 20 août.

Prix total:   


Fait à:              Le:        Signature:   


Si vous cliquez sur "envoyer", les données de votre commande seront envoyées par mail et votre commande sera validée.   
Bulletin d'inscription au vide grenier de Mortagne du 3 Septembre 2017

Ce bulletin d'inscription est destiné aux exposants du Vide-grenier, il sera retourné accompagné d’un chèque de règlement à l'ordre de l’ « Association festive des 4 Bouts » et d une pièce d’identité.

Nom:                 Prénom:   

Adresse:




Adresse Mail:


N° Tél:        N° GSM:   

Longueur demandée (minimum 5ml) (2€ le ml)      5 16          mètres linéaires.

Déclare sur l'honneur : ne pas être commerçant et ne vendre que des objets personnels que je n’ai pas acquis pour la revente.

Prix total:   


Fait à:              Le:        Signature:   



Si vous cliquez sur "envoyer", les données de votre commande seront envoyées par mail et votre commande sera validée.   

Inscription en ligne pour le vide-grenier

Inscription en ligne pour le marché du terroir

 Vide-Grenier sur Facebook 

Association festide des 4 Bouts sur Facebook

L'association festive des 4 Bouts a été crée afin de resserrer les liens entre villageois
par la fête et les activités ludiques.
 
Les principaux événements:
Le Rush du Bout du Monde (le 8 Mai 2011) : course et marche populaire autour de Mortagne. Pour tout renseignement, voir les pages dédiées au Rush
Le Tambouille : semaine de spectacle dans le canton: organisé en principe la semaine autour du 20 juillet, déjà 3 éditions. 2011 sera toutefois une année de transition pour permettre au "théâtre loin et c'est très bien" de se réorganiser : l’événement se réduira donc à une soirée de spectacle à la salle polyvalente de Belmont - Domfaing - Vervezelles le samedi 9 juillet, le dimanche 10 sera la récompense de tous les bénévoles, ils se rassembleront autour d'un repas.
La forêt en fête : l'association participe à cette fête cantonale, en 2011, ce sera du 14 au 19 juin, les jours ouvrés seront pour les opérations portes ouvertes des entreprises, en soirée possibilité de conférences, le samedi et le dimanche seront consacrés à des spectacles, expositions et jeux.
La Saint Mathieu : la fête patronale du village à lieu chaque année vers le 20 Août. Cette fête réuni les villageois autour d'un repas et de jeux. Les villageois participent en apportant entrée ou dessert, l'association et la mairie fournissent le reste. Les boissons sont à prix coûtant. Le Noël des enfants : le père Noël fait le tour du village et salue tout les habitants, l'après-midi se fini à la salle des fêtes avec un goûter, puis la distribution des cadeaux aux enfants jusqu'au niveau de la CM2 inclu.
D'autres activités sont organisées de façon moins régulières : partie de pêche, vide grenier, célébrations diverses...


En Novembre 2013 s'est créée une association dans le but d'installer des vergers communaux sur des terrains fournit par la mairie.
Les arbres ont été acquis grâce à une aide du "pays de la DEODATIE" et un financement communal.
La société Sicovad a contribué exceptionnellement à cette installation en fournissant gracieusement 9m3 de compost.

Pour contacter l'association :

      • M. Vincent Lemble - président 03 29 51 00 74
      • M. Pascal Parisot - trésorier 03 29 51 02 05
      • M. Henri Somacal
Les comptes-rendu et documents :
Assemblée constitutive
      • Réunion de préparation à la mise en place des arbres..
      • Liste des arbres et variété.
      • Proposition de statut (non approuvée).

Les vergers de Mortagne

Les vergers de Mortagne

Restauration des tuteurs légaux!
Taillables et Corvéables à Merci!

Statuts de l'Association

HTML5 Icon
Samedi 16 Décembre: Marché de Noël.
Cérémonie de commémoration du Haut Jacques
HTML5 Icon


Production agricole en 1886: 

Les chiffres sont exprimés en hectos, doit-on comprendre hectolitres ? logique pour les céréales, curieux pour des pommes de terre ! 60 hectos de blé 320 hectos d'avoine 6000 hectos de pomme de terre.

Economie du début 20 ème siècle:
L'économie du village est toujours mixte :
- Chaque ferme héberge 1 ou 2 vaches, 1 cheval ou 1 bœuf utilisé en commun pour le débardage et les labours. Les cochons étaient abattus 2 fois par an. 
- Outre une agriculture vivrière, les hommes travaillent essentiellement aux bois : bûcherons, débardeurs ou travaillent dans les scieries.
- Les femmes travaillent à domicile comme brodeuses, festonneuses notamment pour l'entreprise KEMPF de Ramberviller (Les mouchoirs sont livrés par train à la barrière de Fremifontaine) et la fabrique de bérets basques Veyrier (finitions à domicile).
Au bout du Dessous, il y avait un café-épicerie-débit de pétrole (maison détruite dans le virage à angle droit), une boulangerie (actuelle ferme de M. Vexlard), une cordonnerie.
Les cultures : seigle, avoine, orge.